Carabine à plombs


C'était un long printemps pluvieux et frais, mais enfin l’été est là et les cigales chantent. Une météo bien propice aux loisirs et à la pratique du tir de loisir.


Ainsi pour les adeptes ou les passionnés du tir, la carabine à air comprimé ou plus communément carabine a plomb est l’outil idéal pour se faire plaisir à moindre coût et dans d’excellentes conditions de sécurité.

 


Un peu d’histoire. Si le principe même de la carabine à air est presque vieux comme le monde, puisqu’il date de l’antiquité, les premières armes à air comprimé sont apparues au cours des deux derniers siècles, principalement pour un usage militaire. Certaines d’entre elles fonctionnaient à la vapeur. Bien entendu, le système était complexe, lourd à mettre en œuvre et pas toujours facile à utiliser.


Aujourd’hui, il subsiste trois systèmes de fonctionnement pour les carabines à plombs fonctionnant à l'air comprimé.


Le système à levier d’armement


C’est le plus simple et c’est celui que nous allons retrouver sur les carabines à air de tir et de loisir.
Un levier d’armement, actionné manuellement par le tireur, agit directement sur un piston qui va comprimer l’air ambiant dans une chambre de compression. Lors de l’action sur la queue de détente, une valve va s’ouvrir et  permettre à l’air comprimé de se détendre à grande vitesse et propulser le plomb par la pression générée.


Le système à air précomprimé


Dans cette version, l’air est préalablement comprimé dans une cartouche spécifique (sorte de petite bonbonne) à l’aide d’un compresseur ou d’une simple pompe à main. Un petit manomètre permet à tout moment de contrôler la quantité d’air restant dans la cartouche et, par conséquent, l’autonomie de tirs restante. Ce système permet d’obtenir des vitesses initiales du projectile importantes comprises entre environ 100 et 1000 m/s.


Le système à CO2


Du CO2 (gaz carbonique) est comprimé sous forme liquide dans une petite bonbonne, rechargeable ou non, et va se détendre à grande vitesse en passant de l’état liquide à l’état gazeux lors de l’action sur la queue de détente, propulsant ainsi le plomb.

carabine à plomb

Ce système présente l’avantage de nécessiter moins de pièces mécaniques en mouvement par rapport aux deux premiers. Il est très utilisé pour les pistolets ou revolvers à plombs.

 


Les calibres


En France, pour les carabines à plombs, il existe trois calibres.
Le 4.5 est le plus utilisé. Il est idéal pour le tir de loisir ou même le tir de précision.
Les calibres 5.5 et 6.35, s’ils permettent aussi de pratiquer le tir de loisir, sont moins conseillés pour le tir de précision en raison d’une flèche de tir plus importante. Ils sont théoriquement dédiés à la chasse aux petits nuisibles.

Cependant il est bon de rappeler deux points importants de la réglementation de la chasse en France:


1/ Il est obligatoire de posséder un permis de chasse avec son volet de validation pour l’année en cours, si on souhaite chasser et ce, quel que soit le gibier ou le type d’arme utilisé.


2/ L’utilisation d’arme à vent ou carabine à air pour la chasse est strictement interdite.
Ceci étant dit, on ne va pas se raconter d’histoires entre nous, la chasse aux petits nuisibles à proximité de son habitation en campagne est souvent pratiquée, mais il est bon de rappeler que cette pratique est prohibée et qu’elle peut entrainer des sanctions.


Réglementation


La réglementation française distingue deux types de carabines à air.


1/ Les moins de 10 joules :
Seule une pièce d’identité sera demandée lors de l’achat afin de s’assurer de la majorité de l’acheteur. Pas de déclaration ou enregistrement en préfecture.


2/ Les plus de 10 joules :
Un permis de chasse avec son volet de validation pour l’année en cours ou une licence de tir sportif sont exigées. Un enregistrement à la préfecture de votre domicile sera fait par nos soins.



 

Sécurité


De manière générale, toutes les armes à air comprimé, et plus précisément les carabines à air, restent des armes ! Ce ne sont pas des jouets.
Alors certes, leur usage peut être très ludique, noircir du cartons entre amis par un bel après-midi d’été par exemple. Il n’en demeure pas moins qu’il faut impérativement garder en permanence à l’esprit qu’elles peuvent rester dangereuses.

Ainsi nous vous recommandons de retenir ces quelques consignes de sécurité :

1/ Ne jamais pointer une carabine à air ou un pistolet à air en direction d’une personne, d’un animal, ou d’une habitation.

2/ Ne poser le doigt sur la queue de détente que lorsque l’arme est pointé en direction de la cible et quelques instant avant de tirer. On évite ainsi de nombreux départs de coup accidentels.

3/ Garder à l’esprit qu’un plomb tiré accidentellement dans un œil peut entrainer des blessures très graves voir létales.

4/ Garder à l’esprit que, si pour une carabine à air la portée pratique d’un plomb de 4.5 est d’environ 30 mètres maximum pour conserver une bonne précision, ce même plomb peut parcourir jusqu’à 300 mètres avant de retomber au sol et ainsi s’avérer dangereux, même à une distance relativement importante.


En conclusion, la carabine a plomb satisfera le plus grand nombre. Pour les non-initiés, elle permet de découvrir les armes et le tir. Pour les plus expérimentés, elle permet de s’entrainer et de s’entretenir à moindre coût.